top of page

Comment être en harmonie avec ses dons ?


Dans l'esprit de nombreuses personnes avoir des dons est réducteur. On pense aux dons de voyance, de médium, de guérisseur, et autre travailleur de lumière.


Mais est-ce uniquement ces dons qui nous conduisent sur notre chemin de vie ?

Tout le monde a un don, chaque âme en possède un, avec un but : rayonner la paix !



Tout le monde a un don !


Les dons sont bien nombreux, mais bien souvent nous réduisons les dons aux sciences paranormales. Un don, fait partie de nous, il définit notre identité, pour nous guider dans notre mission de vie.


Ainsi un artiste, un peintre, un écrivain, un musicien, un chanteur, un acteur, ont des dons. Par leurs oeuvres, leurs interprétations, ils nous font voyager, rêver. Ils sèment dans nos coeurs des graines de joie, de paix, d'espoir.


Mais il y a aussi de nombreux autres dons. Prenons pour exemple les cuisiniers, les boulangers, les patissiers, les architectes, et autres corps de métiers. Ces personnes aussi ont des dons. Ce sont des passionnés qui ne sont peut-être pas dans les domaines de guérison ou divinatoire, mais ils ont des capacités que tout le monde ne peut avoir.


Autre exemple, les jardiniers, les paysagistes... Quand j'admire leurs oeuvres, car pour moi ce sont vraiment des oeuvres, je suis éblouie par tant de talents.


Tout créateur sur cette terre a un don !


Qui veut créer ? Tout le monde ! En effet, nous avons tous une mission, nous ne venons pas par hasard. Mais bien trop souvent, nous ne pensons qu'aux dons liés aux capacités de clairvoyance, de clairaudience, de clair-ressenti, etc... comme si ceux-ci étaient plus nobles que les autres.


Peu importe nos dons, ce qui est important, c'est de les exploiter, de les rayonner et de diffuser du bonheur, de la joie, aussi bien par un soin, que par un super repas avec du bon pain, du bon vin ou en admirant des oeuvres exposées, en écoutant de la musique, en baignant nos yeux dans un magnifique jardin....



Le weekend dernier, je suis entrée dans une boulangerie, et dans la vitrine, le patissier avait placé une magnifique oeuvre. Elle était faite en chocolat, elle représentait un chateau, un peu comme celui de la belle au bois dormant. Chaque détail était présent ! Quelle beauté ! Cet homme pour sûr avait un réel don, de transformer du chocolat, en un régal pour les yeux.


Acceptez nos dons, c'est accepter de vivre dignement


Vivre de nos dons, c'est la plus belle preuve d'amour que nous pouvons nous offrir. Mais malheureusement pour les personnes qui ont des dons pour la voyance, la médiumnité, la guérison, cela est bien difficile. Trop souvent les autres, ceux qui réclament nos services, nous reprochent de nous faire payer. Incroyable n'est-ce pas ?


Est-ce que ces personnes lorsqu'elles entrent dans une exposition reprochent à l'artiste de vendre ses oeuvres ? Est-ce que lorsqu'elles entrent dans un restaurant, elles râlent parce que leurs repas est payant ?


A ces questions la réponse est : non !


Alors pourquoi les travailleurs de lumière devraient offrir leurs dons ?

Parce qu'il y a encore une confusion ! Confusion entre le don, nos capacités, et le temps que nous passons. Le temps c'est notre travail, tout comme l'artiste, l'artisan... Nous reprocher de faire payer, c'est comme une insulte, c'est comme si on nous disait, que nous ne valons rien !


Je trouve cela injuste, et surtout peu judicieux. En effet, comment pourrions-nous aider si nous ne pouvons pas prendre du temps pour le faire. Sommes-nous condamné(es) à travailler pour nous nourrir, et offrir notre temps pendant que les autres travailleurs se reposent, partent en vacances. Non !


Toute ces croyances sur le fait que le don de guérison, devrait être gratuit, freinent de nombreux travailleurs de lumière. Elles les fait se remettre en question, et elles ne peuvent plus faire ce pour quoi elles sont venues; Au fil du temps, ces magnifiques âmes, qui font un travail d'amour, de compassion, qui chaque jour cotoient la souffrance des autres, vivent dans une profonde solitude, et parfois même dans une grande misère financière.


S'épuiser pour aider, n'est pas notre mission d'âme !


Au début, ces notions de gratuit me perturbaient. Alors j'offrais mes services et je travaillais à temps plein dans une société.


Mon don, c'était pour le soir, les weekends... Jamais de vavances;


En plus j'avais toujours l'impression de ne pas faire assez, normal je n'avais plus le temps pour aider les autres avec mes capacités. Jusqu'au jour où je suis tombée d'épuisement.


Là je ne pouvais plus ni aider, ni travailler. Je n'étais plus dans ma mission d'âme !

Cette période fut une grande période pour moi, où j'ai compris que si je voulais vivre ma mission d'âme, c'était en travaillant mon don et en laissant mon travail alimentaire. C'est ce que j'ai fait et j'en suis aujourd'hui pleinement heureuse.


Chaque travailleur de lumière, se retrouve un jour face à ce choix :


Vivre sa mission en aidant , ou continuer à se faire broyer par ces fausses croyances ; à s'étioler chaque jour, jusqu'à l'épuisement total.

Travailleurs de lumières, soyez heureux d'être qui vous êtes, et prenez le droit de vivre décemment, tout comme les autres qui ont d'autres dons et qui vendent leurs services ou produits dans la dignité et le respect de leur travail !




168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page