ga('require', 'GTM-TF4L5TX'); Et si la solitude, était juste une leçon de vie ?

Et si la solitude, était juste une leçon de vie ?


La solitude ravive l'âme et les sens - Pierre-Claude-Victor Boiste

Alors que je me reposais au pied d'un pommier, le regard perdu dans la beauté de ce paysage printanier, un mot est venu titiller ma conscience.


A cet instant, j'ai ressenti que j'allais recevoir un enseignement précieux !


Et les pensées ont commencé à affluer...


Pour de nombreuses personnes la solitude est perçue comme un enfer, où la tristesse règne et provoque des agitations émotionnelles qui mènent vers le désespoir.


Elle nous renvoie parfois à des peurs tel que l'engagement, ou celle de souffrir. Alors nous passons des années à vouloir à tout prix la briser pour enfin être à deux, être aimé(e).


Pour atteindre cet objectif d'avoir une moitié à nos côtés, nous allons accepté, enfin au début, de faire des compromis, de mettre de côté certains de nos besoins.


Malheureusement tout ce qui s'éloigne de la vérité termine bien souvent par l'échec !


Et les masques que nous affichons pour correspondre à ce que l'autre attend de nous, finissent par nous asphyxier, nous étouffer et c'est ainsi qu'au fil des années et de ces échecs répétés la solitude finit par prendre toute la place dans nos vies.


Quand j'étais une jeune adulte, je n'avais qu'une obsession : trouver l'homme de ma vie, construire une famille conforme à tous les critères de la société bien pensante.


Et pour cela je ne lésinais pas sur les moyens et je me la jouait enjouée, indépendante, pleine de vie ! La femme idéale en fait !


Mais la vraie torturée qui sommeillait en moi, n'était pas en phase avec ces rôles que je m'efforçais de jouer et quand pour elle le jeu devenait trop lourd, elle se réveillait. Et telle une révoltée saccageait tout, et la rupture me plongeait à chaque fois dans une solitude de plus en plus lourde à vivre.


Mais à cette époque je n'avais pas compris que ce qui est à l'extérieur est à l'intérieur et c'était pour cela que mes rencontres étaient toujours du même type, des torturées de la vie.


Après tous mes déboires, l'espoir de faire la rencontre qui allait changer ma vie s'est envolé et la résignation de vivre seule s'est imposée.


Et c'est à partir de cet instant, que j'ai commencé à rendre visite à cette femme que j'ignorais, cette femme qui souffrait. Tel un animal blessé elle se cachait pour se réparer.


Peut-être que la solitude est finalement une expérience à vivre pour nous trouver



0 vue
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Marie-Noelle BON - Médium et guérisseuse 

Tél. 07 86 88 76 85