top of page

Et si votre rêve d'enfant, était le reflet de votre mission d'âme ?


De nombreuses personnes errent dans la vie. Une vie qui leur semble insipide, avec l'impression de passer à côté de quelque chose d'important.


Elles se positionnent dans l'attente que quelque chose se produise pour ressentir vibrer la vie. C'est ainsi qu'elles se laissent piéger par la vie, par ses rencontres, en oubliant leur rêve d'enfant...



Je me souviens d'une dame qui était venue à moi. Elle allait fêter ses 65 ans, et comme elle me disait : "ma vie elle est triste". Elle avait été une digne épouse, une maman attentionnée. Mais tout le monde était parti !

Les enfants vers leur vie et le mari vers une femme plus jeune.

Elle avait tout sacrifié pour eux. Elle me disait ne plus rien atttendre de la vie, que maintenant il était trop tard pour elle, qu'elle avait dû louper quelque chose pour se sentir aussi seule, comme oubliée de ses proches.


Je la regardais, je la ressentais mais ce que je voyais n'avait rien à voir avec cette femme face à moi, triste, bien plus vieille. Bien au contraire j'admirais une femme pétillante, rieuse, qui parlait face à un public. Alors je suis allée plus en avant de ce scénario.


Elle était écrivain, reconnue du public. Une auteure à succès. Alors je lui ai demandé : "Aviez-vous un rêve quand vous étiez enfant". Elle ne comprenait pas cette question et surtout ce que son rêve d'enfant venait faire dans notre échange ! Alors j'ai insisté.


Comme une enfant, surprise en train de faire une bêtise, elle a répondu : "oh vous allez sans doute vous moquez de moi ! Mais bon, je voulais écrire". Alors j'ai éclaté de rire, en lui décrivant les scènes qui se déroulaient devant moi. Sur quoi vouliez-vous écrire ?


"J'aimais bien regarder les animaux, créer des histoires, des contes d'enfant... "


la dévalorisation de soi, un frein à nos rêves


Nous avons continué ainsi elle à parler, moi à nettoyer. Elle avait tant de peurs ! La peur que l'on se moque d'elle en premier. Elle n'avait pas fait de grandes études, les autres étaient plus plus doués qu'elle, selon elle bien sûr.


Enfant quand elle avait parler de son rêve, les grands lui avaient rit au nez, en lui disant qu'on ne remplissait pas un frigo avec des bouquins. Puis la vie avait suivi son chemin tout tracé. Elle s'était mariée, était devenue maman, et son doux rêve avait écrasé.


Lors de notre dernière séance, je lui ai dit : "il n'est jamais trop tard".


Un an plus tard, elle m'a téléphoné en me disant que j'avais raison. Qu'il n'est jamais trop tard ! Certes elle n'était pas une auteure reconnue. Mais elle venait de terminer un livre pour enfant, et allait commencer avec son éditeur, une tournée de lancement de son livre avec des séances de dédicaces !


Mais peu importe, m'a-t-elle dit, aujourd'hui je me sens pour la première fois à ma place et surtout utile !

Le courage d'être soi, mène vers une vie bien remplie


Au fil de nos rencontres, elle avait commencé à écrire. Au début, un peu n'importe quoi me disait--elle. Mais un jour, alors qu'elle était chez elle, à tourner en rond d'ennui, elle s'était sentie poussée pour aller dans une grande surface. Sans savoir pourquoi, elle s'était dirigée vers le rayon livres. Une femme était assise. Elle faisait la promotion de son dernier ouvrage. Elle s'était approchée, avait regardé la couverture du livre. A cet instant, elle s'était souvenue que je lui avais expliqué que nous croisions constamment des messagers mais que nous ne les voyions pas. Pas cette fois !


Elle a lu et relu le titre, en comprenant qu'on lui montrait une voie.

Elle est rentrée chez elle, convaincue que c'était la voie à suivre. Et elle a écrit. Tout venait tout seul, elle ne comprenait même tout ce qu'elle écrivait ! Normal, ce n'était pas la femme usée de la vie qui la guidait, mais celle qui depuis toujours avait une mission de transmission par l'écriture !


Le titre de l'ouvrage était : Il n'est jamais trop tard !


Un magnifique message, qui lui a permis de passer à l'action, de retrouver cette foi d'enfant à réaliser son rêve, à être dans sa mission d'âme, à la bonne place dans la vie.

Avant de nous quitter, je lui ai demandé de quoi parlait le livre. Elle m'a répondu : "je ne sais pas, je ne l'ai pas acheté ! Puis à ajouter, que tous ces mois pendant lesquels je l'avais accompagnée, elle avait compris, même si elle refusait au début de l'entendre, qu'elle se s'aimait pas. Donc elle croyait que les autres la voyait comme elle se voyait, nulle et insignifiante !


S'aimer, est une étape fondamentale pour nous réaliser, pour vivre en fonction de qui nous sommes, de notre mission sur cette terre. Car nous avons tous une mission, à nous de la découvrir au travers les messsagers de la vie.


Et si vous preniez quelques instants pour cliquer sur l'enveloppe ci-dessous ? Rassurez-vous c'est gratuit, c'est juste pour vous... Peut-être allez-vous découvrir un message ?




570 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page