ga('require', 'GTM-TF4L5TX');
 

J'ai toujours été l'amie pauvre !



Chaque matin j’aime aller marcher tôt, à la fraîcheur du nouveau jour qui s’ouvre à moi. Et ce matin j’en ressentais vraiment un grand besoin, c’était comme un ordre émanant d’une puissance à laquelle je ne peux résister.


Alors que je marchais en portant conscience sur ma respiration, des vieux souvenirs d’enfance sont revenus à la surface, accompagnés par cette petite phrase : « j’ai toujours été l’amie pauvre ! ».

Et là ce fut comme si une écluse venait de s'ouvrir laissant s’écouler un torrent de débris. Je me suis sentie emportée dans une valse de souvenirs et j’ai laissé faire en continuant de marcher et de respirer.