top of page

Mais il est où le bonheur ?


A la recherche du bonheur
Le bonheur un rêve ou une réalité

Mais il est où le bonheur ?


Chaque jour je rencontre des personnes qui vivent depuis des années à côté du bonheur. C'est comme si le bonheur était réservé à certains d'entre nous et que les autres devaient vivre toute une vie de souffrance.



Regarder le bonheur des autres


Pendant une grande partie de ma vie, j'ai regardé le bonheur des autres. Je vous avoue que j'éprouvais un sentiment de jalousie. Pourquoi pas moi ? Telle était la question qui tournait en boucle dans ma tête.


Je n'étais pas plus méchante qu'une autre, au contraire je passais mon temps à écouter, aider les autres à trouver la paix, le bonheur.


Mais moi ? Rien; Oh bien sûr il m'arrivait de déguster quelques miettes. Mais sincèrement ce n'était pas suffisant pour donner envie de se lever chaque matin, et trouver la force de continuer cette vie.


Aujourd'hui j'accompagne les autres, et cette question revient si souvent. Elle me plonge dans mon histoire de vie pour comprendre et pouvoir mieux accompagner.


Tu as peur du bonheur


La peur du bonheur, vous y croyiez-vous, qu'elle existe ? Je n'y croyais pas du tout, j'étais même plutôt remontée quand j'en ai pris conscience.


Comment peut-on avoir peur du bonheur ? Tout le monde veut être heureux. Que l'on ait peur d'un chien, de se noyer, d'être trahi(e), de ne pas réussir. Je ne vais pas vous citer toutes les peurs, elles sont bien trop nombreuses, c'est en quelque sorte normal, mais avoir peur du bonheur, quelle idée !

Comment ai-je pris conscience de cette peur du bonheur ?


Un soir, en me couchant j'ai posé la question à mes guides en leur demandant de me faire faire un rêve m'expliquant pourquoi tant de personnes ne pouvaient pas être heureuses.


Au matin je me suis réveillée, et le rêve ne cessait de tourner dans ma tête.


Laissez moi maintenant vous le raconter....


J'étais sur une route accompagnée par deux de mes guides. Nous marchions tranquillement. Nous sommes arrivés devant un carrefour. Enfin ce qui ressemble à un carrefour, car dans cet autre monde tout prendre une autre dimension. Nous nous sommes arrêtés, et un de mes guides m'a montré du doigt une direction. Je me suis approchée, j'ai regardé, et j'ai vu comme un grand vide. Il m'a dit : "allez, saute !". Je l'ai regardé, certainement avec une drôle d'expression car il s'est mis à rire. Je vous avoue que je n'aime pas vraiment quand ils rient, j'ai vraiment l'impression qu'ils se moquent de moi.

Avec douceur il m'a dit : "tu cherches le bonheur, il est là, sur cette voie, alors acceptes-tu maintenant de l'emprunter ?".


Oh j'étais trop heureuse de l'avoir enfin trouver, je me suis approchée bien décidé à franchir cette étape. Quand soudain, je me suis stoppée net avec une peur, au début, indéfinisssable. Alors un de mes guides a posé sa main sur mon épaule, et m'a dit :"Difficile n'est-ce pas d'imaginer qu'en acceptant de prendre cette voie, ta vie sera différente ?".


J'ai écouté ses mots qui ont fortement résonnés en moi, et je me suis mise à pleurer car à cet instant j'ai compris que j'avais peur de ne plus avoir de problèmes. Bizarre, n'est-ce pas ? Depuis des années je rêvais d'une vie simple, heureuse et là, au moment où je pouvais y accèder, j'en avais peur.





A ce moment là, un de mes guides m'a pris les mains, m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit : "Cette peur de ne plus avoir de problèmes, de ne plus souffrir de la vie est normale. Tu vis ainsi depuis ton arrivée sur terre, tu as connais tant de souffrance que pour survivre tu as utilisé ta colère. Elle t'a porté, elle est devenue ta meilleure amie. Grâce à elle, tu as traversé des deuils, la pauvreté extrême, la maladie. Aujourd'hui si tu décides la voie du bonheur, tu vas lui dire "adieu". Tu vas laisser mourir cette partie de toi afin qu'elle trouve la paix. C'est difficile de se séparer ainsi. C'est comme dans la vie, quand tu quittes quelque chose ou quelqu'un tu es triste, tu ressens un vide, puis au fur et à mesure des jours qui passent ce vide s'estompe.


Tu as pris l'habitude de souffrir, tu ne connais que cela, et si tu connaissais le bonheur, tu aurais peur de le perdre."

Je l'écoutais attentivement et je comprenais bien qu'il avait raison. J'ai eu dans ma vie des grands moments de bonheur, mais malheureusement, ils ont été effacés par la mort, la maladie et autres événements. Alors comment pouvais-je à nouveau prendre le risque de le perdre. ?


Ce qui est génial quand je dialogue avec mes guides c'est qu'ils ont cette capacité à lire mes pensées.


Comment dépasser la peur du bonheur ?


Au commencement être honnête avec soi. La vérité du coeur est la clé vers le bonheur. Il est difficile bien souvent d'oser regarder nos peurs sans jugement. Alors que le fait d'être juste en conscience avec elle, nous permet de les dépasser.


La conscience de ce qui est, je vous en parle souvent mais c'est tellement important, je dirais même que c'est primordial !

En effet, nous passons tout notre temps à nous mentir, à nous raconter des histoires pour faire semblant d'aller bien. Nous mettons un couvercle sur ce qui nous dérange pour ne pas oser nous avouer à nous même la vérité.


Vous avez bien remarqué dans votre vie, l'effet des mensonges d'autrui. Ils détruisent les relations.


Alors imaginez en vous ce que provoque vos propres mensonges face à vous même !

Ensuite, c'est simple, une fois la peur du bonheur reconnue, on va simplement la laisser nous guider, pour comprendre ce que nous nous cachons. Puis tout sera dans un processus de pardon à soi et aux autres, pardon à la vie.

J'ai vécu ce protocole avec mes guides et je vous avoue qu'une paix incroyable s'est installée; c'était comme si je volais quand j'ai décidé de sauter dans ce vide. Et j'ai bien fait car la surprise en atterissant a été indescriptible.


Choisissez vous aussi le bonheur, tel est mon plus beau souhait pour vous !






C

84 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page