ga('require', 'GTM-TF4L5TX');
 

Maman libère-nous !

Dès que je suis entrée en contact avec l’âme de la consultante, une très lourde culpabilité associée à une peur du jugement m’a envahie. Je ressentais une forte pression au niveau de ma tête et une oppression au niveau de la poitrine comme si j’étouffais.


J’ai alors plongé dans ces sensations et un lourd poids s’est abattu sur mon dos. Puis il s’est transformé en une sorte de hotte qui avait comme des racines qui se diffusaient dans ma poitrine, dans tout mon corps.


Et des images sont apparues. Je voyais des foetus. L’un deux une petite fille m’a expliqué qu’ils ne pouvaient pas partir car leur maman les attachait à elle par sa culpabilité. Et qu’elle voulait que je les aide. Je les voyais recroquevillés au fond de la hotte, chargés de tristesse.


Alors j’ai expliqué tout cela à la consultante qui a fondu en larmes et m’a raconté qu’elle avait en effet perdu des bébés in utero et qu’elle avait eu recours à un avortement. La culpabilité ne l’avait plus jamais quitté et depuis des années elle essayait de vivre. Elle avait gardé tout cela en elle ne pouvant en parler à quiconque de peur d’être jugée.


Et c’est ainsi qu’un dialogue s’est installé entre ces petites âmes et leur maman... Jusqu’à ce que la consultante comprenne qu’elle pouvait maintenant se libérer de cette culpabilité et leur donner la liberté pour continuer leurs missions d’âme.


Avant même qu’elle ne me dise qu’elle acceptait, j’ai vu ces petits anges sortir de la hotte et l’entourer en lui envoyant une lumière d’amour. Et avant de partir la petite fille m’a demandé de transmettre un dernier message : “