top of page

Qu'est-ce qui déclenche la peur d'être quitté(e) ?


Les déclencheurs de la peur d'être quitté(e)


Bien souvent ils sont liés à la mort, la mort d'un être cher à notre coeur, peu importe que ce soit notre amour, ou un autre proche. C'est la mort d'une personne proche qui nous donnait l'impression d'exister.



Nous nous sentons abandonné(e) parfois même trahi(e) par ce départ. Nous pouvons même être en colère contre l'autre, et en même temps nous sentir coupable d'être en colère. Un vrai sac de noeuds !


Cette peur une fois activée, ne nous lâche plus. Elle gouverne nos pensées, nos croyances, nos émotions et nous isolent, nous empêche d'accepter d'aimer et de nous laisser aimer. Elle nous positionne en défensive, en guetteur du malheur qui pourrait venir frapper.


Au travers ma propre histoire et celle des personnes que j'ai accompagnées, j'ai compris que pour vivre l'amour sous toutes ses formes, cette peur est un gros verrou. Elle nous empêche d'être authentique.


Et l'amour ne peut exister sans authenticité !

Les conséquences de la peur d'être quitté(e)


Si nous n'avions que cette peur, mais cette dernière donne naissance à d'autres telles que :

  • la peur de mourir seul(e),

  • la peur d'être seule qui est bien souvent cachée par un "moi je suis très bien seul(e),

  • la peur de vieillir,

  • La peur de s'engager,

  • la peur de ne pas être capable.

Ainsi qu'à des croyances telles que :

  • Je suis nul(e),

  • je ne pourrais jamais connaitre l'amour,

  • je suis mauvais ou mauvaise,

  • Je ne mérite pas d'être aimé(e),

  • Personne ne m'aime,

  • De toute façon je ne peux pas faire confiance,

  • Je n'ai besoin de personne,

  • et d'autres venant voiler notre estime de nous.


Cette peur peut même nous couper de l'amour tendresse envers nos enfants. Nous nous tenons à distance de l'amour authentique, et nous ressentons toujours ce besoin insupportable d'être rassuré(e) sur l'amour que l'on nous porte. Nous devenons exigeant(e), à guetter le premier faux pas de l'autre pour nous démontrer que nous ne sommes pas aimé(e).


Le plus triste de ces conséquences, c'est nous. Nous nous coupons de tout amour sincère, bienveillant envers nous. Nous nous passons notre temps à nous sentir responsable de tout. Le doute fait tellement partie de nous que nous perdons tout pouvoir pour nous créer une vie de joie. Notre coeur s'est verrouilé mais dans la souffrance et ne peut plus laisser entrer l'amour du quotidien, les petits bohneurs de la vie. Nous ne les vivons qu'avec notre mental.


Bien souvent j'entends, moi je ne ressens rien ! Nous nous sommes simplement coupés du plus bel être d'amour qui soit : nous.

A suivre....


コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page