top of page

Qui est ma moitié manquante ?

Dernière mise à jour : 27 janv. 2023





Dès le début de cette séance, j'ai ressenti qu'elle ne serait pas comme les autres.


Ce jeune homme était face à moi, je le voyais mais une autre image se superposait.


J'adore ce type de séance, où tout est possible !



Laissez moi vous raconter cette séance, où une invitée très spéciale de l'autre monde s'est invitée.


Sa jumelle Karmique....


Ce jeune homme, je le nommerais : Sébastien.



J'ai commencé à lui raconter :


"Cette jumelle karmique qui devrait s’incarner ce n’était pas votre première incarnation. On me montre une incarnation où vous étiez un couple. Vous avez eu beaucoup d’incarnations en tant que couple.


L’image que l’on n’arrête pas de me montrer c’est une grande salle de bal et je vois cette femme très chiquement habillée, c’était vraiment dans les belles époques. Toi tu es habillé comme un hussard, la toque avec de la fourrure, les épaulettes, les bottes.


Dans cette salle richement ornée, toutes les personnes sont autour de vous et vous regardent. C’est une ouverture de bal avec cette jeune femme elle se prénommait dans cette vie Eloise. Vous étiez très amoureux et vous avez un lien très fort. Vous vous êtes jurés fidélité au-delà de cette vie. Cet amour entre vous est tellement fort tellement puissant que malgré les différentes incarnations que vous avez eues vous êtes restés liés en amour. C’est quelque chose de très puissant.


C’est la raison pour laquelle vous avez souhaité, enfin on vous a quelque peu incité à vous réincarner en tant que frère et sœur, pour casser cet amour. Mais au moment de son incarnation elle a refusé cette vie-là en tant que sœur. Elle est restée accrochée à toi et ce vœu de fidélité t’empêche toi dans cette vie d’avoir une belle vie, parce qu’elle n’est pas d’accord.


Alors je vais entamer un dialogue avec elle.


Dans cette vie que l’on me montre vous aviez une vie de rêve. Vous étiez des jeunes personnes de la haute société. C’est vraiment un vœu de fidélité à la vie à la mort. Et cette petite phrase que l’on entend encore : « tout ce que Dieu a uni, l’homme ne peut le désunir » ça s’applique vraiment à cette relation karmique avec cette âme.


Bonjour Eloise,


Elle est en colère, mais plutôt contente que l’on prenne conscience de son existence. Elle me dit que tu n’as jamais remarqué ses signes. On me montre de nombreuses vies en tant que couple. Et là vous deviez vous incarner en tant que frère et sœur pour rompre justement ce vœu et aller au-delà pour évoluer.



Elle est en train d’écouter bien sûr. Je suis en train de lui expliquer que sa place n’est pas ici qu’elle a besoin de te laisser pour que toi tu puisses continuer et qu’elle continue son évolution. Je lui explique qu’à la fin de cette incarnation, vous allez vous retrouver, mais que tant qu’elle restera ici elle se bloque et te bloque également. Et que dans ces conditions vous ne pourrez pas vous retrouver après cette incarnation.


Tu n'as qu'une moitié de toi présente


Tu vois ça a bloqué toutes tes énergies du côté gauche. C’est ce que je te disais tout à l’heure que j’avais l’impression d’être un flamant rose. Donc il n’y a qu’une moitié de toi, il te manque une moitié. Si tu veux elle a pris la place dans ton corps. C’est-à-dire qu’elle habite la moitié gauche de ton corps.



Là je suis en train de nettoyer, quand elle va partir tu vas ressentir un vide intérieur que l’on ira combler.


Là on me montre des images quand vous étiez tout petits. On me montre une très très belle demeure bourgeoise avec un grand parc et vos parents étaient de fidèles amis.


Et là vous êtes assis dans le jardin vous avez à peu près 4 ans, vous êtes en train de jouer, mais vous avez déjà été promis. C’est-à-dire que non seulement vous vous êtes aimés, mais en plus pour vos parents dès le départ c’est comme si au moment de votre naissance ça avait été prévu par la famille que tous les deux vous alliez vous marier. Vous étiez le lien qui allait permettre à ces deux familles de prendre plus de pouvoir sur la province.


J’ai l’impression que c’est l’Autriche, les paysages me font vraiment penser à ce pays.


Vous avez vraiment grandi, entourés d’amour et de richesse vous apprenez à monter à cheval, vous faites tout ensemble. Ce bal que l’on m’a présenté tout à l’heure, c’est vraiment le premier grand bal pour vous présenter à la société.

Là c’étaient vos deux familles qui avaient organisées. C’était pratiquement comme des fiançailles, c’était une réalité depuis tout petit vous deviez être ensemble. C’était fait avant même que vous, vous le décidiez.

Cette vie que l’on me montre, c’est vraiment votre dernière vie en tant que couple. Et cette âme qui est accrochée à toi c’est la dernière image qu’elle a. Pour elle vous êtes toujours à cette époque dans ce bal en train de danser. Elle est restée bloquée à cette époque.


Après on est en train de lui montrer des images de guerre, plutôt violente ça me donne froid dans le dos. Toi tu es parti à la guerre sans avoir eu le temps de vous marier et c’est à ce moment que vous vous êtes fait cette promesse : « à la vie à la mort je t’aimerai pour toujours »


Je la vois, elle est chez ses parents assise dans un petit salon, elle regarde sans cesse par la fenêtre. Elle attend ton retour. Mais dans cette vie tu n’es jamais revenu. Tu es mort certes en héros, mais tu es mort.


A partir de là cette jeune fille a refusé tout. Elle est devenue une recluse. Ses parents ont tout essayé mais sans succès. Pour elle, elle s’était promis à toi comme toi tu t’étais promis à elle. Et elle disait toujours que la mort ne pourrait vous séparer.


Ce qui revient c’est à la vie à la mort.


Elle s’est laissée mourir de chagrin au fil des ans. Elle est morte elle avait 30 ans avant ses parents. Mais tout cela elle l’avait oublié, elle était restée bloquée sur cette soirée de bonheur intense.

Ce qui est important pour cette âme c’est de lui reconstituer son histoire. Il faut que je la retrouve maintenant elle joue à cache-cache.


Quand tu m’as dit tout à l’heure est-ce que c’est pour ça que je suis homosexuel ? Comme vous aviez cet attachement , dans cette vie pour ne pas rompre ton vœu de fidélité d’amour au-delà de la mort avec cette femme eh bien tu as dit je vais aller voir les hommes. Je n’explique pas l’homosexualité par ça, je te parle de toi.


Le choix de ton âme c’était vraiment de venir s’incarner avec cette âme en tant que sœur et en même temps vous aviez fait ce vœu. Peut être que si elle s’était incarnée vous n’auriez pas fait de rencontre, vous auriez été trop fusionnels en tant que frère et sœur.


Je continue car elle a malgré tout du tempérament. Ce qui l’énerve beaucoup c’est la tristesse de ta vie, pas te reconnaître. Dans cette autre vie tu étais un jeune homme plein de fougue. Tu étais vivant. Elle te trouve triste, tu manques de piment, tu manques de panache. Tu es trop coincé. C’est comme si tu étais dans un carcan de vie.


Dans cette autre vie tu étais plutôt spontané fougueux, tu te fichais un peu des conventions. Ce qui te manque me dit-elle c’est ce petit grain de folie que tu n’as plus.

Elle me montre des images de vous avant. Tu avais une âme d’artiste, je vous vois tous les deux dans ce parc, elle pose, assise sur une balançoire et toi tu es en train de faire un croquis, vous étiez toujours ensemble.


Adrien : je sais dessiner mais ça, ça vient de toute ma famille qui savait dessiner. J’ai dessiné jusqu’à 20 ans et après j’ai laissé tomber.


Marie Noëlle : dommage parce que tu as vraiment quelque chose dans ce domaine-là. Ton côté créatif n’est pas nourri, il y a donc cette part de toi qui s’ennuie, elle est en manque de quelque chose.

Vous faisiez aussi des grandes balades, à cheval ou bien à pied dans les bois et là tu aimais bien dans cette autre vie endosser des rôles différents. C’est comme si votre vie était une grande pièce de théâtre. Vous vous inventiez des rôles. Elle me dit maintenant ce n’est plus le cas.


Elle se détend un peu. Elle adorait que tu lui écrives des poèmes et je te vois les plier avant de les déposer comme dans une chasse au trésor dans le parc et elle se faisait un plaisir d’aller les chercher. Vous étiez très joueurs, très enfants. Même adulte vous aviez gardé cette insouciance.


Là elle est en train de te lâcher un peu, tu es en train de récupérer tes propres énergies. Elle me demande de lui réexpliquer l’histoire que si elle restait à côté de toi, vous aviez très peu de chance de vous retrouver après.


En effet je lui dis que si elle reste accrochée à toi, quand toi tu seras en fin de vie au moment de ta désincarnation, tu vas passer dans la Lumière, mais elle comme elle n’a pas vécu ce qu’elle avait à vivre elle va rester au plan terrestre. Donc vous allez être de nouveau séparés.


C’est pourquoi je lui explique qu’il est temps maintenant qu’elle te dise au revoir, afin qu’elle puisse continuer son propre chemin pour que vous pussiez vous retrouver. Oui je te promets qu’en suite vous pourrez vous retrouver.


Elle me dit : mais qu’est-ce qu’il va faire sans moi ? Dans cette autre vie, c’était elle qui prenait les décisions. Tu étais tellement amoureux de cette jeune fille que tout ce qu’elle disait était parfait. Tu ne remettais jamais en cause toutes ses décisions, tout était programmé par rapport à ses rêves.


Je lui réponds : « que tu étais un grand garçon et que tu pouvais prendre tes propres décisions »


Ce qui lui fait très peur, c’est que dans cette autre vie, tu es parti à la guerre et c’est comme si elle se sentait coupable de ce que tu avais vécu à la guerre. Elle croit que si elle te laisse tu vas mourir. C’est ce qui la bloque. Ce qui est dur pour elle c’est le fait qu’elle ait survécu.

Et elle ne veut pas que tu vives ça. Elle n’a jamais pu exprimer son chagrin. Au moment où elle a appris ta mort, elle ne s’est pas effondrée, elle n’a pas pleuré. Tu étais mort en héros et il y a eu tout un cérémonial. On lui disait qu’elle devait être fier de toi, que tu avais donné ta vie. Elle n’a jamais pu exprimer cette tristesse profonde qui l’a bloquée.


Enfin la libération...


Ah nous avançons très doucement, elle ne se souvenait que du bal tout ce qui s’était passé après le bal, elle l'avait oublié. Elle me conduit maintenant sur ta tombe. C’est un grand pas en avant, elle reconnait que tu es mort.


Elle dépose sur ta tombe du lilas blanc. Elle pose sa main sur ta tombe et elle dit : « repose en paix mon bel amour, bientôt nous nous retrouverons. »


Elle est encore dans cette autre vie, mais à partir de l’instant où elle va passer de l’autre côté tu vas être libéré dans cette vie-là. C’est bien qu’elle soit devant cette tombe, qu’elle te dise adieu. Si elle revient et qu’elle est dans la Lumière elle sera une aide précieuse, mais actuellement, elle n’est pas vraiment dans la Lumière, elle est plutôt dans la tristesse, la grosse nostalgie. C’était mieux avant.


Est-ce que tu es prête maintenant Eloise à aller dans la Lumière et à poursuivre ton chemin d’âme ?


Oui mais ! elle veut que tu lui promettes de vivre ta vie. Elle précise ta vraie vie. Redevient le jeune homme fougueux que tu étais. L’image qu’elle me montre : vous étiez en train de vous balader et il y avait une espèce de mur en pierre sur lequel tu es monté et là tu lui as fait une tirade comme un acteur.


Dans cette vie tu as besoin de nourrir tout ce côté créatif que tu ne nourris pas. Il est là il est en toi, soit moins triste ! cette tristesse que tu portais venait de tout cela. Elle était accrochée à toi par la tristesse, donc toi tu ressentais quelque chose qui n’était pas à toi.

Voilà, ça s’éclaire, car tout à l’heure quand nous sommes arrivés devant la tombe, c’était un endroit très sombre mais là il s’éclaire et là ta tombe m’apparaissait gris foncé mais là tout est lumineux. Elle est très étonnée de voir toute cette lumière.


Tu es une éteincelle de ton âme


Si tu veux tu es là dans cette réalité, quand on parle de l’âme, imagine un organigramme, tu as le PDG en haut, ensuite tu as les secrétaires etc.…. Eh bien là tu as l’âme et ensuite des parts de notre âme et dans cette réalité même si nous nous sommes là, nous avons des parts qui sont ailleurs. Chaque part à sa propre vie.


Quand une âme se réincarne ce n’est pas l’âme qui se réincarne mais une part d’elle. C’est la raison pour laquelle nous pouvons vivre plusieurs vies en parallèle. Toi par exemple tu es en train de faire quelque chose et tu as l’impression d’avoir déjà vécu cela. Ce sont les réalités qui se croisent.

Ta tombe c'était un portail de lumière et je vois quelqu’un avancer, c’est ta part d’âme qui vient vers Eloise et cette part de toi était déjà dans la lumière.

Elle me dit : "c’est lui ?"


"Oui, je lui dis que tu viens la chercher et lui demande si elle est prête maintenant. Elle a du mal à comprendre par rapport à toi qui est là, et là-bas. Je suis en train de lui expliquer qu’une fois qu’elle sera de l’autre côté du portail on va lui expliquer.


Je lui dis que le plus important maintenant c’est qu’elle retrouve son bel amour. Voilà elle accepte d’avancer. La représentation de toi est comme tu étais habillé pour ce bal, tu es habillé exactement pareil.

Elle accepte maintenant de te libérer. Elle a un message aussi pour toi.

" Ose aimer, autorise-toi à aimer, au lieu de rechercher la perle rare, aime tout simplement. Elle te dit d’aimer avec ton cœur pas avec ta tête."


Eh bien tu as retrouvé ton côté gauche


Nous avons continué le soin, à la fin, Sébastien m'a révélé qu'il comprenait enfin tout ce qu'il traversait depuis tant d'années, et pourquoi depuis l'enfance il ne vivait pas la joie.




Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page