top of page

Les attaques psychiques, c'est quoi et comment s'en libérer ?


Les attaques psychiques, c'est quoi ? Est-ce que cela existe vraiment ? Comment s'en libérer ? Comment s'en protéger ?
Les attaques pscychiques

Les attaques psychiques, c'est quoi ? Est-ce que cela existe vraiment ? Comment s'en libérer ? Comment s'en protéger ?


Avant sincèrement, je vous avoue que je n'y croyais pas. Pour moi cela n'était que des légendes urbaines, visant à nous faire peur.


Jusqu'au jour où j'en ai fait l'expérience, et je peux vous assurer que ce fut un enseignement très riche que je veux par ce post partager avec vous.


Mais commençons par le début....




Comme vous le savez tout est énergie. Il est vrai que ce concept est quelque fois difficile à comprendre et à intégrer avec le coeur. Bien souvent nous le reconnaissons mais avec notre mental.


Nos corps sont purs énergie, nos pensées, nos croyances, nos peurs, nos émotions sont des énergies. Je suis certaine que vous avez déjà vécu des situations dans lesquelles ce principe universel a pris tout son sens.


Par exemple, vous pensez fortement à une personne et hop elle vous téléphone ou vous la croisez au hasard de la rue. Mais est-ce vraiment le hasard ou simplement le fait que nous sommes tous liés ?


Donc comme je vous le disais je ne croyais pas aux attaques pshysiques. Jusqu'au jour où j'ai commencé à me sentir bizarre. Ma vie que je trouvais super à commencer à partir en vrille. Fatigue, douleurs diffuses, perte de sommeil, problèmes financiers, se sont invités dans mon espace. Tout ce que j'avais réussi à accomplir s'effondrait. Je voyais tous mes proches s'éloigner de moi, mes rendez-vous s'annuler, puis plus rien, plus de contacts.


Je me sentais totalement isolée, ma vie s'était figée, plus rien ne se produisait, le néant. Je n'avais plus d'énergie, ma joie s'était éteinte, je devenais agressive, désagréable, pessimiste. Tout pour moi devenait une montagne à escalader. Je n'avais plus la force de quoique ce soit. C'était comme si je devenais invisible, inexistante aux yeux des autres.


J'étais épuisée aussi bien physiquement qu'au niveau pschysique.

Alors j'ai consulté différents médecins, des thérapeutes, des guérisseurs mais rien ne s'améliorait. Bien au contraire tout s'amplifiait. J'avais l'impression de revenir dans le passé, de revivre toutes ces années de manque, de pénurie, de maladies. Je n'arrivais même plus à me reconnaitre quand je me regardais dans un miroir. Je n'étais plus que l'ombre de moi-même.


J'ai fait un cauchemar. J'étais chez moi, c'était la nuit, je voulais me reposer, dormir, mais sans arrêt des personnes entraient faisaient du bruit, s'imposaient chez moi et ne voulaient pas partir. C'était un comble j'étais chez moi, mais je n'avais aucun pouvoir. Je me suis réveillée avec ce rêve, et je l'ai écrit. C'est en le posant sur le papier que tout est venu, que j'ai compris ce que je vivais depuis de si nombreux mois. Je me croyais abandonnée par mes aidants divins alors qu'au contraire ils étaient bien présents, mais j'avais juste à comprendre ce que je vivais.


Je subissais des attaques psychiques ! Me nettoyer n'était pas suffisant, car si j'étais sous cette forme d'emprise c'est que j'avais une faille. Vous savez c'est un peu comme un évier bouché. Vous pouvez le vider, le nettoyer mais dès que vous allez faire couler à nouveau de l'eau elle ne pourra pas s'évacuer.


La première question que je me suis posée a été : qui est à l'origine ? C'est ainsi que pendant des jours je me suis perdue dans un questionnement sans fin. Ce sont mes rêves qui m'ont guidés. J'ai compris que l'important était d'aller en moi, découvrir ce qui avait permis de telles attaques. Une fois l'origine identifiée, J'ai enfin pu me nettoyer, me libérer de ces emprises. Du jour au lendemain le soleil de la vie est venu m'éclairer. J'ai retrouvé mon pouvoir.



Quelles sont les failles qui nous ouvrent à ses attaques ?


Nous sommes des êtres qui avons des blessures, des manques, des frustrations et qui portons un lourd poids de culpabilité. Cette dernière est un point d'entrée phénoménale.


Quand nous nous sentons coupable, nous nous autopunissons constamment, bien sûr de façon inconsciente. Par exemple nous nous sentons toujours responsable. Dans un conflit avec une personne même si au début nous sommes convaincus de notre bon droit, nous finissons par nous poser de nombreuses questions sur nous, avec des si j'avais fait, si j'avais dit. Et hop ! une nouvelle couche de culpabilité !



C'était ma grande faille, je portais la culpabilité de la mort de mon compagnon ! La culpabilité d'avoir été une mauvaise mère, la culpabilité d'avoir été une mauvaise fille, une mauvaise amie. Enfin j'ai compris que je me sentais coupable dans tous les domaines de ma vie.


La culpabilité nous entraine dans une spirale de dépréciation de nous, créant ainsi un manque d'estime, d'amour de soi, de confiance, de dignité, de légitimité, et nous enferme dans un cercle d'auto-destuction, d'auto-sabotage.

Aller à la rencontre de notre poids de culpabilité est le plus cadeau que nous puissions nous faire. Car sinon nous croyons que nous méritons d'être puni. Nous laissons ainsi l'extérieur nous définir, nous voler notre pouvoir d'être dans la joie de vivre.


Pour se libérer de ces attaques, et ne plus en subir il est important d'aller à notre rencontre. Car si nous continuons d'accuser les autres de nos malheurs, nous contribuons à ces attaques. Celles-ci n'arrivent pas par hasard. Elles se présentent à nous pour nous inviter à nous guérir de nos blessures. Une fois que nous avons compris cela, nous sommes en sécurité, protégés de ces agissements.


C'est par nous que nous pourrons récupérer notre vie, notre pouvoir, notre libre arbitre et cela sans combattre. En effet, trop souvent dans ce type de libérations, nous avons tendance à en vouloir aux personnes qui en sont l'origine. Mais là aussi nous nous offrons à l'autre, nous lui ouvrons des portes pour venir nous placer sous son emprise.


Mais comment ne pas être en colère, ne pas vouloir se venger ?


Simplement en acceptant que ces personnes n'ont été que des messagers. Qu'elles nous ont rendu service en nous guidant en nous, en nous permettant de nous retrouver, de nous libérer.


Se rencontrer, s'accepter dans nos souffrances est la voie de la liberté et de la paix.

 



212 vues

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Jun 29, 2023

Merci Marie-Noëlle pour ce post que je relis pour la 3eme fois. Il est éclairant et très inspirant. A chaque lecture, une ouverture supplémentaire se fait et me permet de connecter les mécanismes sous-jacents. Merci 🙏😘 Roseline

Like
bottom of page