top of page

Respire !


Respire, respire ma chérie, je t'aime... J'entendais dans un lointain brumeux ces mots.


J'avais 5 ans, une nuit je me suis mise à étouffer, je me suis levée de mon lit, mais je me suis écroulée devant la porte de ma chambre.

Ma chute a réveillé mes soeurs qui ont appelé les parents à l'aide.


Mon papa m'a pris dans ses bras et s'est précipité dehors en me répétant ces mots : Respire, je t'aime.


C'était la première fois, qu'il me prenait dans ses bras en me disant qu'il m'aimait. J'ai ouvert les yeux, je l'ai regardé, il m'a souri en me caressant la joue.


Ce matin ce souvenir me revient, pour comprendre ce bel enseignement que je n'avais pas compris , je n'étais qu'une petite fille en mal d'amour.


La respiration c'est la vie


Elle nous invite à vivre dans la légèreté d'un souffle de pureté. C'est une amie précieuse pour celle ou celui qui veut vivre une vie d'acceptation, de fluidité.


Avez-vous remarqué l'eau stagnante ? Que lui arrive-t-il ?


Elle se fait envahir de différents insectes, elle devient sombre, et dégage une odeur nauséabonde.

Maintenant regardez une jolie rivière qui danse au coeur des champs, elle est claire, limpide, elle chante au son du courant qui la transporte.


Nos corps sont pure énergie. Cette énergie a besoin de circuler tout comme l'eau, de danser, de chanter, de scintiller en nous. C'est ainsi que nous pouvons nous libérer des énergies stagnantes, des noeuds créés par nos blessures émotionnelles.


Notre courant, est la respiration. Respirer active la circulation des fluides corporelles, et donc des énergies. Malheureusement, à chaque fois que nous vivons une situation qui nous touche émotionnellement, nous bloquons notre respiration. C'est ainsi que nous nous laissons envahir par des énergies de non vie. Elles s'inscrivent en nos corps sous forme d'empreintes, qui au fil du temps deviennent des mémoires bloquantes. Ces mémoires nous font stagner dans la vie, dans nos projets, dans nos rêves.


Notre corps porte notre histoire, au travers ses douleurs il vient nous la raconter, pour nous en libérer.

Alors honorer votre respiration !


Faites des pauses dans la journée, observez-vous est-ce que vous respirez profondément, ou juste de quoi rester en vie, enfin plutôt en mode survie.


Je vous invite pendant une semaine à faire ce petit exercice :


Le matin avant de vous lever, refermez vos yeux, portez votre conscience sur l'ensemble de votre corps, inspirez profondément par le nez avec l'intention d'emplir tout votre corps, comme s'il était un ballon de baudruche, faites une pause, puis expirez par la bouche doucement, lentement. Refaites cela 3 fois, puis levez-vous.

Ensuite dans la journée, autorisez-vous des pauses respiration, quelques secondes. Dès que vous ressentez une peur, une angoisse, une émotion, accueillez la dans l'amour, et en respirant profondément.

Dites lui "Rassure toi je suis là, je t'aime".


En fin de semaine, faites le bilan de votre semaine, de votre état physique et émotionnel. Que remarquez-vous ?


Commencez la journée, la vivre, la terminer en respirant est un fabuleux pas, une magnifique action que vous avez le droit de vous offrir et qui transformera votre vie.


La respiration est votre courant, qui vous permet, comme la rivière d'être pur(e), de chanter et danser la vie....


Respirer pronfondément c'est dire : "Oui j'accepte d'être aimé(e) de la vie"




146 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page