ga('require', 'GTM-TF4L5TX');
 

A vous les méchants(es), je vous dis Merci !

Pendant très longtemps, mon cerveau de personne mal dans sa peau, avait deux définitions de catégorie de personnes.


Les gentils(lles) et les méchants(es) !


Alors, pendant des années j'ai fui les méchants, et je me suis accrochée aux gentils. Vous savez ceux qui vous donnent l'impression de vous écouter, d'être là pour vous.


Mais sont-ils réellement des gentils ou sont-ils comme nous en plein tourment ? Quand nous nous épanchons auprès d'eux, sont-ils réellement à notre écoute ou préparent-ils dans leur tête l'anecdote qui vous fera comprendre qu'ils vivent ou ont vécu plus dramatique que vous ? Ou bien se disent-ils mentalement : "Wahou oh ! Non elle va encore me casser les oreilles avec ses problèmes" ?


Comment savoir si ces gentils sont vraiment des personnes qui vont nous écouter et nous aider à y voir plus claire dans nos vies ? Sont-il vraiment les bonnes personnes qui vont nous donner un bon coup de pied au derrière pour nous faire avancer ?


Non, au vu de mon expérience c'est la réponse qui me vient. En général ces fameux gentils vont nous entendre un temps, puis ils vont trouver des excuses bidons pour ne pas pouvoir nous voir, nous répondre. Leurs invitations à venir prendre un café vont s'espacer et disparaître. Et nous allons nous retrouver seul(e) avec nos tourments existants amplifiés par ce nouveau rejet.