top of page

L'amour parfait, y croyez-vous encore ?


L'amour, ah l'amour... Qui n'a pas rêvé de le croiser un beau prince charmant, une belle princesse, pour traverser les premiers obstacles de leur amour et finir ensemble jusqu'à la fin des temps.


Enfant c'était mon rêve, j'imaginais qu'un beau prince viendrait me kidnapper pour m'emmener loin de ma misérable vie, et me rendre heureuse. Je le voyais me couvrir d'amour, de tendresse, de protection, je me voyais au coeur de sa vie.


Et ils vécurent longtemps et eurent beaucoup d'enfants.

C'est bien ainsi que cela se termine dans les contes de fées ? Mais les contes de la vie sont bien différents et la fin n'est jamais ainsi, plus souvent elle se termine par un "je t'aime mais je te quitte".

Nous laissant dans le désespoir de ce vide, avec l'impression de n'être qu'un déchêt dont on a plus besoin. Une chose périmée qui ne mérite pas d'être aimée.


Triste n'est-ce-pas ?


Bon je ne veux pas vous paraitre noire ! Il existe bien sûr de belles histoires d'amour qui se terminent bien. Mais chaque jour, je reçois tant de mails qui me racontent les contes de vie et non des contes de fée, que je m'interroge.


Est-il vraiment possible lorsque nous avons été à plusieurs reprises violemment blessés(es) en amour de rencontrer à nouveau, de redonner sa confiance, d'y croire encore ? Ou au contraire est-ce que toutes ces relations avortées ne viennent-elles pas créer un barrage, entre nous et l'amour.


Je regarde ma propre expérience, et mes essais à répétition, l'histoire se déroulait toujours à l'identique. Il y avait la rencontre avec son flot d'espoir qui me faisait tirer des plans à deux sur la comète, puis la deuxième phase arrivait avec les expériences passées, les peurs, les angoisses. Elle transformait l'espoir en doute, avec son lot de reproches, qui m'amenait à la troisième phase : "nous deux ce n'est plus possible je te quitte".



Chaque dissillution, mon coeur devenait méfiant, et l'espoir de la rencontre s'éloignait avec les années qui passaient.


ALors est-il possible de guérir de ses blessures du passé, et à nouveau croire en l'amour ? Je vous dis haut et fort : "oui". Mais à une condition, comprendre les relations passées, comprendre notre foncitionnement, allez à la rencontre de nous, de nos peurs, de nos croyances pour les guérir, faire table rase de nos déboires amoureux pour nous laisser une magnifique chance d'aimer et d'être aimé.


Pourquoi je sais que cela est possible ? Grâce à Estelle, une femme que j'ai rencontreé et accompagnée. Elle était convaincue qu'elle finirait seule ses jours, dans la tristesse. Elle n'y croyait plus du tour. Nous sommes allées ensemble à la rencontre de toutes ces choses enfouies, et aujourd'hui à 75 ans, elle l'a rencontré. Il forme un merveilleux couple et la cerise sur la gateau, il l'a demandée en mariage de façon de très romantique. Vous savez comme on voit dans les films ! Ils étaient au restaurant, un trio de musicien s'est approché et a commencé à jouer.


Il s'est levé, s'est agenouillé devant elle et lui a fait sa demande. Magique, magnifique, n'est-ce pas ?


Pour rencontrer l'amour, le vrai nous avons besoin d'y croire mais avec notre coeur et sans peur.

Pour mieux comprendre ce qui vous freine, je vous invite à répondre à ce petit questionnaire en cliquant sur La photo ci-dessous et peut-être trouverez-vous des réponses. Prenez le temps de répondre en lisant chaque question, en la répétant plusieurs fois, en la ressentant dans votre coeur. Et là vous répondrez juste. C'est gratuit !











157 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page