top of page

Que veux-tu maintenant ?


"Coucou c'est encore moi ! Alors que choisis-tu ? Vivre ou mourir ?"


"Je ne sais pas, je ne sais plus ! Tu avais raison, j'ai du mal à te l'avouer, c'est vrai, mais tu avais pleinement raison !"


"Raison par rapport à quoi ?"


"La fatigue, je suis fatigué(e), épuisé(e) de cette vie de combat. Quand je regarde toutes ces années passées, j'étais en guerre. En guerre contre mes parents, en guerre contre ma famillle, en guerre contre la société, en guerre contre l'amour, en guerre, toujours en guerre ! En guerre contre moi !


Je n'en peux plus ! Je peux te le dire, maintenant, quand tu t'es présentée, j'ai ressenti comme un soulagement. Je me suis dit que tu arrivais juste au moment où j'en avais besoin. Que tout allait enfin s'arrêter et que j'allais pouvoir trouver le repos éternel."


"Holà tu crois vraiment que c'est comme çà ? Que lorsqu'on en a marre de vivre, on meurt et hop c'est le paradis, le repos ! Sais-tu combien d'âmes errent entre les deux mondes ? Elles sont pour la plupart dans le regret des personnes chères à leurs coeurs qu'elles ont laissé. D'autres ont peur de devoir tout recommencer. La mort ne t'apportera la paix, que si au moment où elle se présente tu es en paix. En paix avec toi, avec tes proches, avec la vie, et que tu as réalisé ce que tu es venu(e) )accomplir. Alors dis moi es-tu en paix ?




"La paix, combien de fois l'ai-je imploré ! Combien de fois ai-je attendu qu'elle se présente à moi ! Mais non à chaque fois c'étaient de nouvelles épreuves, de nouvelles ruptures, de nouvelles souffrances, de nouvelles pertes. Je me suis battue pour m'en sortir mais dès que la réussite se présentait, tout s'écroulait comme un chateau de cartes..."


"Tu n 'as toujours pas compris ? La paix c'est en toi que tu as besoin de la trouver. Tout ce que tu croyais être réussite avait été construit à partir de ton combat. Ton combat, c'est ta colère qui l'animait. Crois-tu vraiment que la colère t'assure de solides fondations ?


"Non, je le sais, tu as raison mais comment ne pas être en colère face à la mort de nos proches, face à la pauvreté, quand tu n'as plus rien. Quand tu as l'impression d'être constamment noyé(e) dans les difficultés de la vie, totalement abandonné(e)... Comment être en paix en soi par rapport aux épreuves de la vie, surtout quand elles se présentent régulièrement. C'est comme si on s'était donné rendez-vous.


"C'est un peu cela, quand tu combats la vie, la colère te porte. Tu prends des décisions non pas en accord avec toi, qui tu es, mais en accord avec les autres. Donc, ta force t'apporte la réussite, et à ce moment là tu relâches la pression, tu baignes dans la paix, le bonheur... Mais tout cela n'est qu'illusion, qu'un voile de mensonge. C'est à cet instant, quand tu te poses, quand tu respires ce bonheur que tu crois être, que tes démons intérieurs se manifestent. C'est eux qui vont tout détruire.

Tu ne cesses de les fuir, mais ils sont toujours là présents. Ils attendent le bon moment pour se manifester, pour que tu les écoutes...


Qu'as-tu à me répondre maintenant ? Je vais te laisser un peu de répit, maintenant. Toi tu va prendre le temps, tu vas sortir, tu vas marcher, laisser le vent, la pluie caresser ton visage. Regarde bien autour de toi, les arbres, la terre, regarde le vivant.... Rassure-toi, je ne te laisse pas tomber je reviens très vite vers toi."


La maladie vient bien souvent nous montrer ce qui demande à être changé dans notre vie. Elle nous invite à entrer en nous de façon honnête, pour nous découvrir et nous accepter. Et vous que pensez-vous de la maladie.



502 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page