top of page

Quel est le lien entre le syndrome de Judas et le manque d'argent ?


Quel est le lien de ce syndrome avec le manque d'argent ?
Le syndrome de Judas

Le syndrome de Judas, qu'est-ce que c'est ? Comment le reconnaitre ? Quel est son impact sur notre vie ? Sur notre santé ? Sur notre bien être matériel ? Sur notre capacité à aimer et à être aimé(e) ?


Il se manifeste dans tous les aspects de notre vie, aussi bien au niveau de notre santé, que notre insertion sociale, que notre capacité à être heureux(se) en amour et en amitié.




Ce syndrome je l'ai rencontré de nombreuses fois chez des personnes qui venaient à moi, totalement désespérées de ne pouvoir enfin vivre en paix avec la sécurité financière et affectve.


 

Le syndrome de Judas, qu’est-ce que c’est ?

 

Vous l’aurez compris, ce syndrome est lié à l’histoire de Judas. Celui qui a trahi Jésus pour une somme d’argent. Bon je raccourcis l’histoire, pour vous dévoiler la fin qui est le cœur de ce syndrome.


Quand Judas comprit qu’il avait mené Jésus à la mort, il rendit cet argent taché de sang, et par culpabilité se donna la mort par pendaison.


Ce syndrome correspond à la mémoire de cette histoire, que l’on soit croyant ou non, qu’elle soit vraie ou non, peu importe. Nous en portons la mémoire, elle fait partie de l’histoire de l’humanité.



Les personnes qui portent cette mémoire, vivent dans un auto-sabotage permanent, et ce dans toutes les facettes de leur vie, et qui les conduit toujours au manque d'argent.

Ce syndrome se manifeste par de la trahison avec un impact financier.






L'impact de ce syndrome sur la santé physique


Les points communs que j'ai retrouvé sont :


  • Les problèmes digestifs,

  • Les problèmes de sommeil liés à un bavardage mental incessant

  • Des douleurs articulaires, des raideurs au niveau de la nuque et du dos

  • Des problèmes de circulation sanguine, avec la sensation de jambes lourdes

  • Un surpoids résistant malgré toute sorte de régime

  • Des sciatiques, des lombalgies

  • Des allergies ou intolérances.


Je dirais que le point commun de toutes ces personnes est un état de santé toujours en difficulté. Comme si leur corps leur présentait sans arrêt de nouveaux maux. Elles ont cette impression qui est bien réelle, de ne pas pouvoir s'en sortir. Dès qu'elle guérisse d'une douleur, d'une maladie, une autre se présente.


Elles finissent par apprendre à vivre avec la douleur physique, l'intégrant dans leur quotidien, comme si elle était normale.


L'impact au niveau émotionnel


Ces personnes sont bien souvent prisonnières d'une forme de dépression avec des hauts et des bas. Elles ont de nombreuses angoisses qui sont alimentées par un bavardage mental incessant. Ce dernier les fait voyager constamment du passé, au futur, d'une situation à une autre avec des hypothèses de vie catastrophique.

Le doute fait partie de leur quotidien, il vient s'inviter, sournois, toujours prêt à les jeter à terre en leur retirant tout espoir d'amélioration de leur vie. Il vient anéantir le peu de foi en la vie, en elles mêmes qui leur permettent de continuer à vivre. Et bien souvent elles sont en mode survie. Ce qui les entraine dans une fatigue chronique.


La culpabilité les prive de leur pouvoir. Elles passent leur vie à se sacrifier pour l'autre, à lui faire plaisir. Elles en oublient de se reposer, elles s'empressent à vouloir toujours faire plus, en endossant un rôle de sauveur et de justicier.


La vie devient un combat de chaque jour.



Ce syndrome et le manque d'argent


C’est comme si l’argent filait entre leurs doigts, disparaissait. Comme si l'argent leur brûlait les doigts.


L’argent rentre mais sort aussi vite


Elles sont condamnées à rester pauvres, à vivoter dans l'incertitude du lendemain, malgré leur intelligence, leurs capacités professionnelles.


C'est comme si une partie d'elles leur criait : tu ne mérites pas ! Tu n'as pas le droit !


Elles se privent inconscients de vivre de grands succès. Pourtant quand elles commencent un nouveau projet, un nouveau travail, elles s'investissent à 100 %. Elles y croient tellement. Mais à l'instant où enfin le succès, la réussite sont prêts à être atteints, tout s'effondre..


La promotion qu'elles attendaient va être offerte à un collègue qui pourtant en le mérite pas. Bien souvent d'ailleurs, elles se laissent voler leur travail et n'osent pas réclamer ce qui leur est du, et qui est juste.


Si elles sont indépendantes, elles vont au début construire, attirer à elles de nombreux clients. Mais au moment où elles croient que cette fois leur entreprise a réussi, le téléphone arrête de sonner, les clients disparaissent les uns après les autres.


Bien souvent, elles sont l'impression d'être maudites.



L'impact au niveau sentimental et familial



Elles vont à plusieurs reprises vivre les mêmes schémas.


En amour, comme en amitié, elles vont s'investir totalement. Donnant entièrement leur confiance, leur prévenance envers l'autre sera majestueuse. Elles feront tout pour faire plaisir à l'autre. Elles se donneront corps et âme, parfois même au détriment de leur confort financier. C'est à dire que pour faire plaisir à l'autre, pour exister à ses yeux, elles n'hésiteront pas à s'endetter. Mais tout cela sans tenir compte de leurs vrais besoins, de leurs attentes.


Au fil du temps, elles vont se sentir seules, pas comprises, pas reconnues, ni respectées. Elles auront l'impression de n'être là que pour les mauvais moments et d'être mis de côté pour les moments de gloire. Parfois elles pourront même ressentir qu'elles n'ont été qu'un portefeuille.


Alors elles vont se laisser envahir par le doute, et elles vont commencer à se barricader, à créer une distance. Au final, trop souvent l'histoire se terminera par une trahison.


La trahison sera un point commun qu'elles vivront aussi bien en amour, qu'en amitié, qu'au niveau professionnel, et familial.

Au niveau familial, elles auront l’impression de ne pas compter, d’être la dernière roue du carrosse. Elles seront bien souvent montrées du doigt par les autres membres de la famille qui les tiendront responsables de tout forme de conflits.


Elles se sentiront toujours à part, différentes, comme une brebis noire. Pourtant elles feront tout pour être aimées, reconnues, mais ce ne sera jamais suffisants. Elles resteront toujours en marge du clan, avec l'impression d'être montrées du doigt.



Vivre ce syndrome, c'est une vraie condamnation à la non réussite.

 

En effet, même si ces personnes se donnent tous les moyens pour réussir, à chaque fois qu’elles sont prêtes à atteindre le succès, tout s’effondre..


Tout devient un éternel recommencement avec toujours la même fin : honte, culpabilité,trahison et problèmes financiers.


Cette mémoire de Judas, les maintient dans une violente culpabilité, et un non amour pour elles mêmes et surtout une profonde honte. Ce qui  les entrainent donc à s’autopunir encore et encore pour être pardonnées.


Bien sûr, tout cela est au niveau de l’inconscient. Oui quelles personnes voudraient volontairement se punir ?


Cette autopunition prendra la forme d’un auto-sabotage créé par le doute en leurs propres capacités.


En amour, elles se demanderont ce que l’autre peut bien leur trouver de bien pour les aimer. Donc le doute viendra s’immiscer dans la relation menant jusqu’à la trahison de l’autre.


Au niveau professionnel, le doute en leurs capacités les empêchera d’oser réclamer ce qui leur est dû. C’est ainsi qu’elles laisseront des collègues s’approprier leur travail et leur réussite. Ce schéma les poussera soit à démissionner ou à se faire licencier.


Vivre avec ce syndrome n’est pas juste, et ce sentiment d’injustice est aussi un trait commun aux personnes qui portent cette mémoire de Judas.



Alors comment dépasser ce syndrome ?


La première étape sera de le reconnaitre. Ensuite, de comprendre que si vous le vivez c’est que votre âme a choisi cette vie pour venir vous en libérer. Cette prise de conscience est primordiale.


En effet, trop de personnes croient que c’est leur karma et que ce sera ainsi jusqu’à la fin de leur vie.


Mais non ! Chaque vie que nous incarnons a pour but de nettoyer, de trouver la paix avec ce que nous sommes venus expérimenter.

 

Alors cessez de croire, que tout est perdu et acceptez cette prise de conscience !


La deuxième étape sera de sortir du rôle de victime, pour vous permettre de reprendre votre pouvoir. Votre pouvoir pour décider que l'heure était maintenant venue de déposer ce fardeau et de commencer enfin une vraie transformation pour vous reposer et sortir de la survie.


La troisième étape sera de vraiment accepter de comprendre que si dans cette vie vous subissez, c'est que dans une autre vie vous avez fait subir. Et cela sans vous charger d'un poids supplémentaire de culpabilité mais en prenant conscience que cela fait partie des lois de l'incarnation. Par cette acceptation vous allez ainsi permettre à des âmes auxquelles vont êtes liées et qui viennent par ses liens pour montrer ce syndrome au travers vos expériences de manque et de trahison, de les libérer.


Ce point est important, la libération des autres nous apportent notre propre libération et surtout notre propre pardon.


Si vous souhaitez vous libérer de ce syndrome, cliquez ci-dessous :






809 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page